6 clés pour développer sa résilience en période de crise

6 clés pour développer sa résilience en période de crise

Nous sommes entrés dans une période difficile, nous obligeant tous à réfléchir à la manière dont nos pensées et nos actions pourraient aider ou entraver notre propre résilience et celle de ceux qui nous entourent. Voici quelques pistes pratiques si vous êtes confinés à la maison pour développer la résilience :

1. Développer votre résilience en plaçant l'attention sur du positif

Même en situation idéale, les humains sont câblés pour détecter les menaces et les dangers. Alors, dans les moments très difficiles, il est plus important que jamais pour notre santé psychologique de se mettre en lien avec ce qui est positif autour de nous. C’est une compétence clé en matière de résilience. Commencez vos journées ou vos réunions avec un rapide partage des bonnes choses – cela améliore aussi le lien social, même à distance.

2. Faites des choses qui vous rendent heureux

Les recherches montrent à quel point vivre des émotions positives est vital pour développer notre résilience. Les émotions désagréables sont contagieuses. En effet, les émotions et les expériences négatives s’accrochent dans notre mental comme sur du Velcro.  A l’inverse, les émotions et les expériences positives glissent comme sur du Téflon. Alors, visez à ponctuer vos journées, soirées, semaines et week-ends avec autant d’expériences et d’émotions positives que possible. La chercheuse Barbara Fredrickson identifie dix émotions positives différentes à prendre en considération : amour, joie, gratitude, sérénité, intérêt, espoir, fierté, amusement, inspiration et admiration. C’est la fréquence de connexion à ces émotions, et non la durée, qui est importante.

3. Des relations solides et solidaires

Des relations solides et solidaires sont un des piliers du bien-être tout au long de la vie. Il est plus important que jamais de maintenir ces liens en temps de crise et de défi. Se sentir isolé des autres est fortement lié à la dépression, à l’anxiété et à d’autres formes de détresse mentale. C’est pourquoi, si vous ne pouvez pas vous retrouver face à face avec vos principaux interlocuteurs, trouvez d’autres moyens de le faire avec des outils tels que Skype, Zoom ou autres applications de médias sociaux.

developper résilience lien social

4. Gardez des routines rassurantes quotidiennes

Gardez des routines rassurantes quotidiennes ou créez-en de nouvelles en période de confinement. “Aussi normalement que possible, aussi flexible que nécessaire”. Le maintien de routines régulières (heures des repas, heures du coucher, exercice, travail, etc.) nous empêche de nous sentir plus anxieux. Mais, des temps sans précédent appellent des réponses sans précédent. Soyez prêt à faire changer vos meilleures habitudes, et suffisamment ouvert d’esprit pour évoquer ou accepter des façons nouvelles et différentes de faire les choses.

5. Offrez-vous de vraies pauses

Vous avez peut-être remarqué dans cette période l’explosion de votre charge mentale : enfants à garder, télétravail, relations plus tendues au sein de la famille ou du couple, stress lié au contexte professionnel … A tort, nous pensons qu’arrêter de faire une tâche – comme arrêter de lire ses e-mails – suffit à récupérer. Or, le repos, ce n’est pas de la récupération. Notre cerveau ne s’arrête pas pour autant de fonctionner. C’est pour cela que nous pouvons aller nous coucher et pour autant ne pas trouver le sommeil avant plusieures heures, même en étant fatigués. Instaurez dans votre quotidien des exercices de cohérence cardiaque, des respirations profondes qui suivent la règle du 365

  • 3 fois par jour : au lever, en fin de matinée et dans l’après-midi,
  • 6 respirations par minutes, soit des inspirations de 5 secondes suivies d’expirations de 5 secondes,
  • 5 minutes : c’est la durée de la pause !

Vous pouvez vous aider d’une application ou d’une vidéo pour suivre vos respirations. Un effet immédiat, mesurable par une baisse du taux de cortisol sanguin, cette l’hormone de défense sécrétée en cas de stress ! 

Développer sa résilience Faire Pause respiration

6. Restez en sécurité et ne soyez pas téméraire

Le stress engendre des comportements inhabituels et peut parfois nous inciter à oublier des choses simples comme porter nos ceintures de sécurité, s’arrêter aux feux rouges, utiliser un équipement de protection individuelle au travail …

Essayez de vous en tenir à vos routines habituelles – comme vous l’avez perçu, nous vivons un marathon, pas un sprint, alors prenez soin de vous !